Michel Sima

|
  • Portfolio

Henri Matisse Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 30 x 40 cm

Picasso Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 30 x 40 cm

Françoise Gillot Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Dora Maar Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Marcel Duchamp Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Le Corbusier Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 30 x 40 cm

Ossip Zadkine Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Germaine Richier Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Jean Arp Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 30 x 40 cm

Jean Cocteau Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Alberto Giacometti et Annette Arm Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

Man Ray Demande de renseignementsRenseignements

Tirage argentique, 40 x 30 cm

biographie

Né en 1912 en Pologne, Michel Smajewski, connu sous le nom de Michel Sima, est un photographe et sculpteur.

En 1929, alors âgé de 17 ans, il s’installe à Paris pour devenir sculpteur et est admis à l’Académie de la Grande Chaumière, où il suit des cours de dessin et étudie la sculpture.

Élève d’Ossip Zadkine, il rencontre Jean Cocteau, Paul Eluard et Francis Picabia. Ce dernier l’invite aux réunions littéraires qu’il donne chez lui. Parallèlement, Michel Sima commence à travailler pour des agences de presse, réalisant des essais photographiques et des portraits, comme celui d’Antonin Artaud. Il fréquente à cette même époque le cercle littéraire de Gertrude Stein et se lie d’amitié avec Robert et Youki Desnos, grâce à qui il rencontre Pablo Picasso.

Partageant son temps entre Paris et Vallauris, Michel Sima va participer à des expositions collectives, et exposera en 1942 avec son ami Picabia à La Lounge Library, à Cannes. Cette exposition lui vaudra un vrai succès critique. Cette même année, il sera arrêté et déporté à Auschwitz. Il y restera jusqu’en 1945 et en sera l’un des rares survivants.

Après sa libération, il se réfugie chez son ami, le professeur Romuald Dor de la Souchère à Cannes. Un an plus tard, en 1946, Sima retrouve Picasso à Golfe-Juan. Ce dernier l’encourage à reprendre la photographie. Débute alors une longue et fructueuse collaboration entre les deux artistes, durant laquelle Sima va documenter le travail du peintre. De ce travail naîtra son premier livre « Picasso à Antibes », publié en 1948 par René Drouin.

A partir des années 1950, Michel Sima va se consacrer à ses portraits d’artistes, qui lui valent depuis sa célébrité.

En 1967, il s’établit en Ardèche avec sa famille, où il se remet à sculpter avec du bois d’olivier. Michel Sima décède en 1987.

Demande de renseignements

Artiste :

Oeuvre :

    MESSAGE :

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation.
    En savoir plus