Txema Salvans

My Kingdom

16 juin - 24 septembre 2022

My Kingdom, 2006-2014 | Txema Salvans

My Kingdom, 2006-2014 | Txema Salvans

My Kingdom, 2006-2014 | Txema Salvans

My Kingdom, 2006-2014 | Txema Salvans

My Kingdom, 2006-2014 | Txema Salvans

My Kingdom

Pour sa deuxième exposition à la galerie in camera, le photographe catalan Txema Salvans nous guide, à son habitude, à travers un voyage candide loin de tout artifice.

Zones industrielles, ports de marchandises, centrales électriques et stations balnéaires évanescentes, la série « My Kingdom » documente avec humour et avec une tendresse légère les lugubres aventures estivales des espagnols.

« Je photographie ma propre culture, les gens et les paysages. Je dois ressentir une connexion physique avec les paysages et une connexion émotionnelle avec les gens ».

Bien qu’il y ait beaucoup d’ironie dans son travail, la plus grande préoccupation de Txema Salvans a toujours été de réussir à photographier ses sujets sans les rendre ridicules, estimant que son travail a de la valeur uniquement car il se sent proche d’eux et qu’il appartient à la communauté de ceux qu’il a photographié. Pour preuve, l’une des images les plus fortes de la série est une photo de sa propre famille, en train de pique-niquer sur une aire d’autoroute méditerranéenne. Pour le photographe, il est primordial de montrer que son travail a été réalisé de l’intérieur et qu’il ne s’agit pas d’un regard extérieur purement esthétique et anecdotique.

C’est grâce à ce lien et à la douceur de son regard que Txema Salvans réussit avec My Kingdom, à faire naître un sentiment réconfortant de camaraderie et de détente absolue chez ses compatriotes espagnols qui, malgré les troubles économiques de leur pays, paraissent déterminés à se détendre.

La série My Kingdom – dont le titre est tiré d’un discours de l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos I – semble avoir une approche centrée sur les gens, mais elle a avant tout une forte dimension politique. Elle est « dédiée à tous ceux qui vivent avec simplicité et honnêteté au-delà des mots vides des discours politiques destinés à nous emprisonner, et à ceux qui savent que la vie ne se vit pas derrière un drapeau mais dans la fraternité de citoyens ordinaires profitant ensemble du soleil par une chaude journée ».

De 2006 à 2014, Txema Salvans parcourt la Catalogne à la rencontre de vacanciers et décide de politiser sa série. Il fait alors dialoguer ses photographies avec des extraits de discours que le roi donnait tous les ans à Noël, arguant que les personnes photographiées étaient justement les mêmes qui écoutaient tous ses discours. Ces personnes sont le « royaume » du roi. My Kingdom a pour objectif de confronter le quotidien des espagnols au cynisme des discours politiques très éloignés de la réalité.

Loin de la critique d’un personnage spécifique, My kingdom se révèle être une fine analyse d’un système et d’un trait humain sous forme de témoignage drôle et émouvant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à nous permettre d’établir des statistiques de fréquentation.
En savoir plus